La probité des élus et la transparence de la vie publique seront notre priorité n°1 pour le prochain mandat

Tribune libre du groupe d’opposition « Agir pour Frontignan-La Peyrade ».

Le 28 juin, vous avez été 42% à voter pour notre liste et nous vous en remercions très sincèrement. Ainsi, vous nous avez désigné comme la seule opposition face à la majorité actuelle. Vous le savez, ce nouveau mandat municipal débute dans un contexte de défiance suite aux graves soupçons de détournements de fonds par l’adjointe aux finances de Pierre Bouldoire. En tant qu’élus d’opposition, soucieux du bon usage de l’argent public, nous serons particulièrement vigilants sur la droiture des élus : ce sera même notre priorité n°1.

Surveiller les politiques mises en place par la majorité et, le cas échéant, en dénoncer les dérives est le rôle essentiel de toute opposition dans un système démocratique. C’est pour cela que nous demandons que ce soit un élu de l’opposition qui préside la commission finances. Nous serons extrêmement vigilants et intraitables sur la déontologie au sein du conseil municipal car c’est votre argent et l’image de notre ville qui sont en jeu. 

Outre cette exigence d’honnêteté, nous nous engageons à être pendant 6 ans une opposition combative et constructive. Combative chaque fois que la majorité socialo-communiste fera preuve de sectarisme. Vous savez que le débat ne nous impressionne pas. Nous dénoncerons le clientélisme ou les dépenses inconsidérées quand cela sera nécessaire et nous nous opposerons évidemment aux augmentations d’impôts.

Mais contrairement aux caricatures faites par certains de nos adversaires, nous serons aussi une opposition responsable et constructive. Nous voterons, comme nous l’avons fait lors du précédent mandat, tous les dossiers d’intérêt communal (travaux dans les écoles, subventions justifiées par l’intérêt général, soutien à l’économie locale…). Nous soutiendrons tous les projets utiles et les délibérations non-polémiques. Nous serons aussi force de proposition dans tous les domaines et espérons que Michel Arrouy sera plus ouvert et à l’écoute que Pierre Bouldoire.

Notre groupe de 7 élus sera la garantie du pluralisme au Conseil municipal. Nous défendrons les intérêts des Frontignanais et Lapeyradois. Notre liberté d’expression sera totale car nous avons le courage de dire la vérité à nos concitoyens. Nous serons à l’écoute de toutes les suggestions et bonnes idées afin de les partager au conseil municipal. Nous serons également capables de dénoncer toute forme d’injustice.

En somme, nous serons pendant 6 ans une opposition sérieuse, pragmatique et disponible. N’hésitez surtout pas à nous aborder ou à nous contacter. Très respectueusement,

Gérard Prato (57 ans, cadre à la direction générale des finances publiques),

Dominique Patte (52 ans, infirmière à domicile sur Frontignan-La Peyrade),

Claude Combes (63 ans, directeur de société à la retraite),

Guilaine Touzellier (47 ans, adjoint administratif de l’Education Nationale),

Gilles Ardinat (43 ans, professeur d’histoire-géographie),

Marie-France Britto (57 ans, commerçante sur Frontignan),

Olivier Rongier (53 ans, cadre commercial).

1 Trackback / Pingback

  1. Frontignan: les élus d’opposition font entendre leur voix – Agir pour Frontignan-La Peyrade avec Gérard Prato

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*