2e tour : Thibaut Cléret choisit le reniement et trahit ses électeurs

Communiqué de Gérard Prato, candidat à la mairie de Frontignan-La Peyrade.

Après Olivier Boudet, c’est au tour de Thibaut Cleret, tête de liste “votre alternative”, de renoncer à se présenter au deuxième tour des élections municipales. Il annonce également qu’il apporte « à titre personnel » son soutien à Michel Arrouy. En se ralliant ainsi à la gauche frontignanaise, Thibaut Cléret trahit ses électeurs et confirme finalement son absence totale de convictions. Il trahit également ses colistiers, dont une grande majorité est fermement hostile à cette décision, ne donnant d’ailleurs quant à eux aucune consigne de vote pour ce 2e tour.

Les électeurs de notre commune doivent cependant savoir qu’avant d’appeler à voter contre notre liste et de facto apporter son soutien au candidat socialo-communiste, Thibaut Cléret a tenté, lors de rencontres les 18 et 25 mai, un rapprochement avec notre liste “Agir pour Frontignan-La Peyrade”.

À ces occasions, il m’a proposé une fusion de nos listes mais à ses conditions, avec l’abandon notamment de la tête de liste, sans vouloir tenir compte de son résultat au premier tour. Il était donc prêt, avant son ralliement à Michel Arrouy, à s’associer avec des élus du Rassemblement National si cela servait ses intérêts personnels. Il a d’ailleurs tenu lors de ces rencontres des propos très critiques contre Michel Arrouy, ciblant notamment ses méthodes clientélistes. Nous n’avons bien évidemment pas donné suite à ses demandes démesurées et j’ai donc maintenu logiquement ma candidature pour ce 2e tour.

En outre Thibaut Cléret indique être « opposé aux extrêmes » tout en appelant à voter pour la majorité sortante qui comprend des communistes et des gauchistes particulièrement sectaires (qui ont par exemple glorifié Cesare Battisti, un terroriste notoire).

Aussi, face au retournement de veste ubuesque de Thibaut Cléret, j’invite l’ensemble des Frontignanais et Lapeyradois qui veulent du changement dans notre ville, à faire barrage à ce front « républicain » antidémocratique en votant le 28 juin prochain pour notre liste “Agir pour Frontignan-La Peyrade”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*